Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Trace Café Philo mai 2014 :

DU RIRE, DE LA RIGOLADE…. CES BAGATELLES DONT IL FAUT S’OCCUPER SERIEUSEMENT

 

« Vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite » Jeanne d’Arc ...

 

Quelqu’un - un inconnu, un(e) ami(e)…vous-même peut –être ? -qui heurte une porte vitrée qu’il n’avait pas vue…ou qui glisse dans la neige les quatre fers en l’air ! Avouez que vous avez ri (y compris de vous-même donc) d’autant plus franchement qu’il n’y a pas de mal (le rire est parfois plus gêné quand des crottes de chien ou des bouses de vache sont en jeu et encore !). Les burlesques, parfois sans un mot, parfois avec le plus extrême des sérieux (Buster Keaton) parfois avec un excès de mimiques, avec un corps (yeux, membres) toujours agité, voire exprimant la crainte ou l’incertitude (De Funès) ont poussé cela au maximum. La place du corps dans le rire et le faire-rire (Devos lui-même ne se résume pas un comique de mots, il jouait de tout son corps, d toute sa corpulence).

Comment on s’est bidonné avec des amies (les filles ont reconnu ce penchant fort) ; comment on n’a pu s’empêcher de pouffer de rire – à cause d’un détail- dans des circonstances pourtant dramatiques, des obsèques par exemple (comme Daniel Auteil et Daroussin parait-il dans Dialogue avec mon jardinier).

Ce fut une soirée café philo réellement gaie.

Après le rire retentissant d’Henri Salvador plusieurs d’entre nous racontèrent ces mésaventures désopilantes (patatras en milieu des Galeries Lafayettes), vidéo-gags avant la lettre. 0u aussi ces fous-rires de transgression. Autant le personnage qui tourne tout à la plaisanterie est lassant –son écran de fumée est en fait défensif- autant ceux qui ont de l’humour sont unanimement appréciés, de surcroit s’ils sont pince sans rire !

 

Le rire comme art du décalage, de l’inattendu par tous les procédés possibles de déplacement, substitution, inventions de situations improbables etc …

Drame du dictateur : incapable de rire (Chaplin nous le montre magistralement ce dictateur imbu de sa personne, délirant et enfantin ; sa parodie d’Hitler non seulement fut opportune mais elle montre à quel point ce genre appartient autant à l’analyse critique argumentée qu’au comique par ses procédés). Régime de dictature : non seulement un système incapable d’humour mais qui juge l’humour dangereux.

Beaucoup de discussion autour du rôle du « bouffon » : non pas celui qu’on qualifie comme tel car il fait rire ou prête à moquerie malgré lui. Mais celui qui joue ce rôle social, soit dans l’histoire –fou du roi payé distraire mais aussi se moquer de son maître toujours plus ou moins à la limite de déplaire- ou humoriste contemporain en régime de liberté, non payé par le pouvoir politique lui-même mais par le marché… Ce dernier jouerait un rôle analogue, celui de chicaner le détenteur du pouvoir (lui rappeler quoi ? sa finitude ?).

 

Plus globalement on évoqua la notion d’équilibrage du rire vis-à-vis des dominants. Rire, sarcasme et moquerie témoigneraient aussi d’une spontanéité guerrière en vue de rétablir de l’égalité et de faire tomber du piédestal ceux qui s’y croient rivés.

Le féminisme, entre autre contre-pouvoirs, a utilisé le rire. Et –même si elles n’en sont pas forcément les représentantes (leur thématiques ne sont pas cantonnées à tourner les mâles en dérision), les femmes humoristes qui arrivent en tête des préférences des français (Anne Roumannof dans le sondage Sofres 2010) en témoignent.

 

Un débat non tranché entre nous (ex aequo à l’issue du débat) : le sentiment dominant de morosité ou de déclin dans la société française a-t-il éclipsé la pratique du rire et de la rigolade ou au contraire suscité son développement ?

Difficile à mesurer : pas de rigolomètre , pas d’obligation de déclaration préalable de rire qui permettrait un recensement exhaustif ! Le poisson d’avril serait-il en train de crever la bouche ouverte ?

Au moins faut- il distinguer le rire dans des sphères privées (familiales, amicales, camaraderies), dans les espaces publics (les collégiens au sortir de l’école rigolent-ils moins ?) et dans l’offre de spectacle ; cette dernière semble, elle, avoir considérablement crûe (phénomène des humoristes, leur écoles de rire, les festivals type MDR).

Cette offre de spectacle est certes soutenue par le marché (télévisuel notamment) qui y trouve son intérêt dans la lutte des taux d’audience mais bien souvent aussi par les pouvoirs publics, centraux ou locaux. Si ces pouvoirs publics locaux facilitent la comédie sous tous ses genres –carnavals de rue ou comédie sur les planches par le théâtre ou la programmation de shows- en en parsemant leurs programmes culturels (ou, pour certaines municipalités, de loisirs ) n’est- ce pas aussi par souci de divertissement ?

 

Jean Edmond nous lut un texte de sa composition pour la soirée rire « Histoire de têtes ». On le trouve là : http://philosopher.sur.les.rivages.palavasiens.over-blog.com/histoires-de-tetes-un-essai-de-jean-emond-dewigne.html

 

La soirée se termina joyeusement avec la célèbre phrase de Rabelais « car rire est le propre de l’homme). On trouve d’ailleurs la citation entière et plein d’autres idées rediscutées ce 22 mai dans la piste : est- elle toujours disponible sur le blog ?

 

Pierre M 27/5/14

 

Petit complément audio pour ceux qui veulent poursuivre.

On a croisé la question du rire à travers les âges mais on ne l’a pas abordé systématiquement. Le moyen-âge, par exemple, connut, on le sait un foisonnement de farces, sotties et autres scènes de théâtre souvent satiriques. Se moquer des pouvoirs ou des riches ou des nobles y était familier et la seule limite semblait être le crime de « lèse- majesté » qui pouvait provoquer à l’auteur le désagrément de se retrouver au cachot ou jeté au fleuve ! Encore fallait-il que le succès de sa satire le fasse remarquer, car dans une production essentiellement orale (ou, lorsqu’elle est écrite, elle l’est sous forme d’allusions indirectes) c’est surtout l’adhésion du public (à la foire, sur la place du marché) qui est décisive : autrement dit, dans la comédie, comme dans l’humour contemporain (ce sera vrai aussi du phénomène Coluche) il n’y pas de comique sans réception, pas de rire (comme genre) sans gens qui rient vraiment. L’église elle-même, pouvoir séculier, ne parvint pas toujours à endiguer la contestation satirique de son autorité…il y eut des querelles (Jésus a-t-il ri ? sinon le rire est condamnable, épisode relaté par Umberto Eco dans Le Nom de la Rose)

Les siècles suivants virent se décliner d’autres problématiques du rire sans que celui-ci ne disparaisse jamais de l’espace public aussi bien que des salons et même sous les périodes de terreur.

 

Un forum de France Culture a porté sur ce thème du rire à travers les âges . Sous le titre «de Rabelais à Dieudonné, peut-on faire une histoire du rire ? », on peut encore écouter en ligne 50 minutes d’interventions de spécialistes, tous très intéressants. C’est ici : http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-forum-france-culture-l-annee-vue-par-l%E2%80%99histoire-35-de-rabelais-a-

Partager cette page

Repost 0
Published by Marie-Jo - dans CAFE-PHILO

La Philo Les Pieds Dans L'eau ...

  • : Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • : "Ballade philosophique sur les rivages palavasiens". Tout un programme pour découvrir ou redécouvrir la philo, la culture ... Que vous soyez initiés ou non, nous vous proposons : Atelier-Philo Enfants - Atelier-Philo Adultes - Café-Philo - Entretiens sur la littérature - Café-littéraire - Conférences - Concours "L'Encre & la Plume entre Ciel & Mer" (nouvelles, poésies & contes) - Du théâtre avec la troupe des Cent Talents. Nous évoluons dans différents domaines culturels et notre concept n'est pas figé !
  • Contact

Le billet de la présidente ...

 

 

L'association "Ballade Philosophique sur les Rivages Palavasiens" a été créée en date du 12 mai 2008.

 

Pourquoi "ballade" avec deux "ll" ?

Choix délibéré. Associer la philosophie et la littérature, apogée de l'outrecuidance pour certains me direz-vous, cependant les interrogations , les réflexions sur l'être et sur le monde, ces questionnements cruciaux qui peuvent parfois nous effrayer, pourquoi ne pas les aborder sur une note plus légère et le choix du terme "ballade" peut rendre plus accessible cette discipline.    

 

Découverte ludique de la philosophie sous forme de cours et de débats pour adultes consentants.

 

Pourquoi la philosophie ? Nostalgie d'une année de terminale, curiosité de l'esprit, besoin de comprendre et d'analyser le monde dans lequel nous évoluons, puisque la philosophie traverse toutes les époques, avec parfois, plus ou moins de difficultés.

Egalement le souhait de rendre cette discipline accessible au commun des mortels.

 

Développer notre écoute, réfléchir, être capable d'exprimer nos pensées, nos convictions, prendre en compte les opinions d'autrui, c'est aussi l'apprentissage de la philosophie. D'autant que les thèmes abordés concernent tout le monde.

 

La cotisation annuelle est fixée à 20 € et 30 € pour les couples ou deux enfants de la même famille.

 

Le bureau assume la logistique, le relationnel, la communication et l'évolution du concept.

 

Les différentes disciplines sont assurées par des intervenants.

 

L'association remercie les intervenants qui participent au maintien et à l'évolution du concept, les adhérents et les participants aux différentes manifestations qui permettent à l'association d'exister.

 

Votre contact mail : marijo.alenda@orange.fr 

SAISONS "CAFE-PHILO"

SAISON 2016-2017

- RENTREE EN IMMERSION LENTE ET APNEE DETENDUE AU CAFE-PHILO

- CE CHANGEMENT, CES NOUVEAUTES QUI FONT CRAINDRE POUR L'HUMAIN ... OU PARFOIS ESPERER ?

- LE MOT JUSTE ... Performance littéraire ? Exigence éthique ? Volonté de communiquer ?

- OH, MOI, VOUS SAVEZ, LA FAMILLE ... Avoir une (de la) famille, être une famille, faire famille ... ou pas !

- ATTENDRE - Sous l'empire de l'attente : captivité ou libre espoir ?

- FAUT-IL VOULOIR TOUT EXPLIQUER ?

- LA CONFIANCE

- PARLER / SE TAIRE Tu aurais mieux fait de te taire !

 

SAISON 2015-2016

- QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE ... PHILOSOPHER SUR LES SAISONS

- ENERGIE PERSONNELLE : à la recherche de la source merveilleuse ?

- L'AMBITION, une passion ... Démocratique ou Aristocratique ? 

- PEUR ET PEURS

- LE VIVRE-ENSEMBLE dans la société des individus 

- DONNE ! Que fait-on en donnant ... ou pas ?

- LES BEAUX JOURS ... Les regretter ? Les attendre ? Les rêver ? Les faire advenir ou revenir ? 

- LE NATUREL

- L'INTUITION

- CONVERSATION SUR L'ART ET LES ARTS

 

SAISON 2014-2015

- HABITER

- DE L'ANIMAL EN NOUS ET PARMI NOUS

- T'AS PERDU TA LANGUE ? Langage & communication

- PHILOSOPHIE DU PERE NOEL

- CE QUI NOUS ATTENTE, PERSONNELLEMENT ET COLLECTIVEMENT

- DU MENSONGE entre fait banal et fait de scandale

- QUOI DE NEUF SUR LE BONHEUR ?

- LA RANCUNE ... LE PARDON 

- TU PARLES !! Ne parle-t-on que pour communiquer ou exprimer des pensées ?

- LACHER PRISE : périlleux ou salvateur ?

 

SAISON 2013–2014

- DIVERTISSEZ-VOUS, réalités et significations du « faire la fête » aujourd’hui

- COMMENT PEUT-ON (NE PAS) ETRE LAIQUE ?

- L'AMITIE, au cœur et ... au risque de l'engagement humain

- DOUTE ET CERTITUDE

- LA PART DU "JUSTE"

- LE TEMPS

- S'INDIGNER ?

- LE RIRE

- FEMME et HOMME - FEMININ/MASCULIN

 

SAISON 2012–2013

- PRIVE-PUBLIC, comment ça structure nos univers ?

- LA SOLITUDE, LEURS SOLITUDES, NOS SOLITUDES

- QUELLE ACTUALITE POUR LE "LIBRE-ARBITRE" ?

- LE GAI SAVOIR & LES PHILOSOPHES DE LA JOIE DE VIVRE

- LE CORPS, pensée et usages hier, aujourd'hui, demain

- Et si - par hasard - LE DESTIN N'EXISTAIT PAS ... faudrait-il l'inventer ?

- L'AMOUR : sa vie, ses œuvres, sa romance, ses territoires et ses parts de marché

- EN CONSCIENCE ?

- A QUOI TU JOUES ?

- THEATRE VIE PHILOSPHIE

 

SAISON 2011–2012

- LA FIN & LES MOYENS

- LA MEMOIRE EST-ELLE L'AVENIR DE L'HOMME ?

- LA TRANSMISSION

- LE PATRIOTISME A-T-IL TOUJOURS UN SENS AUJOURD'HUI ?

- LE PROGRES EST-IL INELUCTABLE ?

- L'ETRANGETE DE L'ETRANGER

- Mais que cache le mouvement "ANONYMOUS" ?

- TOUT VA TROP VITE ? Vitesse et accélération dans nos existences contemporaines

- VERITE & UTOPIE

 

SAISON 2010–2011

- MORALE & ETHIQUE

- LE BONHEUR

- LA LIBERTE

- L'HONNEUR

- UNIVERSALITE & DIFFERENCE

- LE PRINCIPE DE PRECAUTION

- LE BEAU

- PEUT-ON VIVRE SANS VALEURS ?

 

SAISON 2009–2010

- QU'EST-CE-QUE PHILOSOPHER ?

- LA LIBERTE

- RAPPORT ENTRE LA PHILOSOPHIE & LA PSYCHANALYSE

- IDEAL & ILLUSION

- ETRE SOI A TOUS PRIX

- DE QUI, DE QUOI, SUIS-JE RESPONSABLE ?

- LE COUPLE

A Lire ...

CAFE-LITTERAIRE & CONFERENCES

CAFE-LITTERAIRE

 

SAISON 2015-2016

Café-littéraire avec :

Monsieur Gérald DUCHEMIN

En date du vendredi 04 septembre 2015

La maison d'édition "Le Chat Rouge"

 

CONFERENCES

 

SAISON 2016-2017

Conférence de :

Monsieur Maurice VIDAL

En date du mercredi 01 mars 2017

"Toute prise de conscience est-elle libératrice ?"

 

SAISON 2015-2016

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 06 novembre 2015

"Le rêve"

 

Conférence de :

Madame Elise LANCIEN-ISNARD

En date du vendredi 08 avril 2016

"Ecrire oui ... mais comment ! L'accompagnement littéraire ... Une solution !" 

 

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du mercredi 18 mai 2016

"La science des ruses et l'art de la ruse"

 

SAISON 2014-2015

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 12 décembre 2014

"Le rêve"

 

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 20 mars 2015

"Le rêve"

 

SAISON 2013-2014

Conférence de :

Madame Mireille ZARB-LOMBARD

En date du mardi 17 juin 2014

"Une incroyable quantité de temples à la beauté indicible sur le sol de l'Inde"

 

SAISON 2012-2013

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du vendredi 14 juin 2013

"Ulysse et l'éternelle errance"

 

SAISON 2011-2012

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du vendredi 25 mai 2012

"Le tarentisme méditerranéen"

 

SAISON 2010-2011

Conférence de :

Monsieur Michel THERON

En date du vendredi 19 novembre 2010

"Un regard laïque sur la religion"

 

SAISON 2009-2010

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du samedi 23 janvier 2010

"La musique est-elle un langage ?"

 

Conférence de :

Monsieur Richard AMALRIC

En date du vendredi 05 mars 2010

"Les cinq sens"

 

 

LA PHILO ... Alain GUYARD

SAISON 2010-2011

PHILO-COMPTOIR

animée par Monsieur Alain GUYARD 

En date du vendredi 04 février 2011

"Décapitez tous les philosophes !"

 

BATEAU-PHILO

animé par Monsieur Alain GUYARD

En date du lundi 08 août 2011

"Platon, philosophe de haute-mer, la dérive de la pensée et l'archipel des certitudes" 

 

CAFE-PHILO "PISTE & TRACE"

Chaque "Café-Philo" fait l'objet d'une :

 

- PISTE

(diffusée avant chaque café-philo afin de se préparer à débattre du thème choisi)

 

- TRACE

(diffusée aprés chaque café-philo, un résumé des pensées et réflexions du thème choisi)

 

A découvrir dans le pavé bleu de droite, rubrique "A Lire ..."

Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens