Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Trace : MORALE et ÉTHIQUE

 

Les deux termes « morale et éthique » ont la même origine étymologique : les mœurs. Mais comme il n’y a pas de vrai synonyme, il parait bien intéressant de les distinguer à une époque où la morale est contestée et où l’éthique peut apparaître comme un concept assez flou.

Le débat s’organise pour définir d’abord la morale qui vient en premier à l’esprit puis pour aborder l’éthique autant en la définissant qu’en la distinguant de la morale.

 

Il apparaît vite que la morale envisagée comme ensemble de règles à observer suivant une prescription supérieure permet de fixer des obligations sociales et de guider la vie de tout un chacun. Tout serait « pour le mieux dans le meilleur des mondes » comme dit Pangloss si la morale était réellement universelle et éternelle !

Or il n’en n’est rien car la morale principalement suscitée par les religions est aussi diverse qu’elles le sont. Il ne reste pour la rendre universelle que la morale laïque. Celle-ci apparaît comme une sorte de bonne conscience un peu molle car elle ne s’appuie pas sur des règles édictées mais sur « l’instinct moral » à la Rousseau que chacun taille à sa façon. Ainsi le ci-devant philosophe a du louper « sa sainte voix de la nature » en abandonnant ses huit enfants !

De même la prétention à l’éternité des énoncés moraux se heurte toujours à l’actualité puisqu’ils sont prononcés antérieurement à celle-ci. Leur prétention à guider éternellement  les hommes ne vaudrait que si la société était figée immuablement dans un cadre défini et clos une fois pour toutes. Heureusement il n’en est plus rien…ce qui oblige les autorités morales à revoir périodiquement leur copie sans jamais  admettre d’ailleurs que le monde a changé. Cela est advenu non de leur fait mais principalement sous la poussée des découvertes scientifiques et inventions techniques qui sont les véritables jalons d’une humanité en mouvement.

Ainsi comme dit Comte-Sponville la morale aide à « savoir ce qu’on doit faire et pas faire mais pas à vivre ».

Finalement la morale sert la société qui l’a engendré puisqu’elle va toujours dans le sens de la préservation de l’espèce, du faible et de la vie; mais sa justification y reste limitée à l’acceptation de son humaine et subalterne condition par l’individu. Le plus souvent la morale, quelle soit religieuse ou laïque, s’est révélée incapable d’édicter le respect des cultures des autres peuples, par exemple lors des campagnes de colonisation. Aujourd’hui encore pour apprécier le  bien fondé de l’application des découvertes et inventions, elle trébuche entre un conservatisme de précaution et un avant-gardisme irraisonné. C’est sans doute pourquoi Nietzsche s’exclame dans le crépuscule des idoles « il faut tirer sur la morale ».

 

Sans s’opposer systématiquement à la morale, l’éthique qui consiste aussi en une prise de position de conscience à partir de problèmes concrets, se distingue de celle-là au vu de deux perspectives: le temps et l’espace.

En effet l’éthique ne se réfère pas à des valeurs immuables et transcendantes, elle admet que les valeurs sur lesquelles repose notre « intime conviction » puissent varier au fur et à mesure des découvertes scientifiques donc d’évoluer à leur unisson. Elle n’a aucune prétention d’éternité. Au contraire elle va sans cesse interpeller, critiquer l’homme de science ainsi que l’inventeur pour que leur industrie vise une meilleure vie de l’homme. En effet ce n’est pas parce qu’on peut le faire qu’on doit le faire.

Par exemple les OGM de sojas implantés en Argentine n’auraient que des résultats bénéfiques s’ils n’étaient pas associés à un herbicide qui détruit toutes les autres plantes. Ceci qui a pour effet de soumettre le pays au seul bon vouloir du détenteur du brevet de l’OGM. S’il est aberrant de renoncer à la recherche sur l’OGM, il est indispensable d’améliorer au plus vite l’herbicide pour en limiter l’empire. Ici l’éthique n’a aucune référence morale immuable, elle ne castre pas la recherche, elle l’invite à l’amélioration d’un processus qui doit conclure à l’extension d’autres plantes tout en permettant la qualification du bétail par l’absorption d’un soja amélioré. Pour ce faire on a besoin de temps, d’expérience et l’arrachage à priori n’aurait pu constituer qu’une incompréhension des agriculteurs eux-mêmes.   

En revanche l’éthique se veut universelle grâce à la pertinence du raisonnement et non à l’imposition d’un dogme. Elle suppose que son approche puisse s’étendre à la terre entière et non au seul cercle dont elle est issue comme le serait une coutume ou une culture.

Par exemple les analyses sur le clonage n’amènent pas aux mêmes conclusions en Grande Bretagne et en France. Mais il apparaît  vite à des sommités comme le professeur Debré que le principe de la conservation doit laisser la place au principe d’humanité en termes d’utilité pour demain. En l’espèce si le clonage « en amont » permettait de disposer de cellules souches il autoriserait de facto le développement de greffes sûres et salvatrices, celles que l’individu aurait généré lui-même. On pourra toujours discuter à l’envi des conditions de prélèvement de développement et de conservation des cellules souches cela est légitime. Mais on peut reconnaître  que les Britanniques ont mieux envisagé cette question car ils ne se sont pas contenté de l’effarouchement moral, ils ont vu l’intérêt de l’humain…et par la même occasion, aussi le leur ! L’universalité ne saurait être acquise sans discussion sur la finalité ni sans critique des analyses, elle est un impérieux objectif.

On ne peut donc légiférer une fois pour toutes et le comité d’éthique français ne s’y est pas trompé lui-même dans ses attendus. En fait il faudra renouveler notre prise de position sans changer le critère essentiel d’appréciation qui repose sur l’utilité et sa reconnaissance universelle pour l’humanité, comme l’ont pu être naguère les droits de l’homme.

On le voit bien l’éthique n’est pas une morale moderne ou laïque ni l’application d’une théorie; c’est un travail de réflexion, un processus, un cheminement à partir d’une question concrète qui doit aboutir à une prise de position temporaire et reconnue.

Mais la multitude de domaines de questionnements empêche l’émergence d’un dogme. Comme le dit Weber dans son livre  Le savant et le politique, « On peut se demander s’il existe au monde une éthique capable d’imposer des obligations identiques, quant à son contenu, à la fois aux relations sexuelles, commerciales, privées et publiques, aux relations d’homme avec son épouse, sa  marchande de légumes, son fils, son concurrent, son ami et son ennemi ». Evidemment non pour deux raisons : la première c’est que l’éthique en situation d’imposer se mettrait dans le même travers que la morale et la seconde c’est que l’état des connaissances au xxi° siècle exclut qu’un seul individu les possède toutes comme cela pouvait encore être le cas pour l’humaniste de jadis.

C’est pourquoi les domaines d’investigations éthiques s’annoncent de plus en plus étendus et variés comme, l’éthique biologique, l’éthique médicale, l’éthique professionnelle, l’éthique scientifique…et le comité d’éthique français réclame d’ailleurs que sa dénomination prenne le titre de « conseil » plutôt que « comité ». Mais, aujourd’hui situé entre le politique, le scientifique et l’ingénieur, le philosophe «éthicien»- à la suite de Sartre- a un bel avenir devant lui ! Comme l’écrit A. Jacob dans son encyclopédie (p875) « l’éthique apparaît comme l’ultime exigence de renouvellement et de régénération pour résister à la fascination d’évidences et à la sclérose de l’ordre établi…Par delà un certain fidéisme des valeurs morales, on s’ouvre à l’éthique en s’interrogant sur le sens de sa vie et l’on s’y accomplit en donnant vie au sens». L’éthique  constitue bien un nouveau concept prometteur pour l’humanité en mouvement d’autant intéressant qu’il est difficile à mettre en œuvre. En effet il n’existe pas d’autorité politique supérieure …encore pour un moment !

Il  reste que l’on peut se demander ce qu’il reste de liberté aujourd’hui, mais ça c’est pour la prochaine séance !    

 

Bertrand LEROLLE

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans CAFE-PHILO

La Philo Les Pieds Dans L'eau ...

  • : Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • : "Ballade philosophique sur les rivages palavasiens". Tout un programme pour découvrir ou redécouvrir la philo, la culture ... Que vous soyez initiés ou non, nous vous proposons : Atelier-Philo Enfants - Atelier-Philo Adultes - Café-Philo - Entretiens sur la littérature - Café-littéraire - Conférences - Concours "L'Encre & la Plume entre Ciel & Mer" (nouvelles, poésies & contes) - Du théâtre avec la troupe des Cent Talents. Nous évoluons dans différents domaines culturels et notre concept n'est pas figé !
  • Contact

Le billet de la présidente ...

 

 

L'association "Ballade Philosophique sur les Rivages Palavasiens" a été créée en date du 12 mai 2008.

 

Pourquoi "ballade" avec deux "ll" ?

Choix délibéré. Associer la philosophie et la littérature, apogée de l'outrecuidance pour certains me direz-vous, cependant les interrogations , les réflexions sur l'être et sur le monde, ces questionnements cruciaux qui peuvent parfois nous effrayer, pourquoi ne pas les aborder sur une note plus légère et le choix du terme "ballade" peut rendre plus accessible cette discipline.    

 

Découverte ludique de la philosophie sous forme de cours et de débats pour adultes consentants.

 

Pourquoi la philosophie ? Nostalgie d'une année de terminale, curiosité de l'esprit, besoin de comprendre et d'analyser le monde dans lequel nous évoluons, puisque la philosophie traverse toutes les époques, avec parfois, plus ou moins de difficultés.

Egalement le souhait de rendre cette discipline accessible au commun des mortels.

 

Développer notre écoute, réfléchir, être capable d'exprimer nos pensées, nos convictions, prendre en compte les opinions d'autrui, c'est aussi l'apprentissage de la philosophie. D'autant que les thèmes abordés concernent tout le monde.

 

La cotisation annuelle est fixée à 20 € et 30 € pour les couples ou deux enfants de la même famille.

 

Le bureau assume la logistique, le relationnel, la communication et l'évolution du concept.

 

Les différentes disciplines sont assurées par des intervenants.

 

L'association remercie les intervenants qui participent au maintien et à l'évolution du concept, les adhérents et les participants aux différentes manifestations qui permettent à l'association d'exister.

 

Votre contact mail : marijo.alenda@orange.fr 

SAISONS "CAFE-PHILO"

SAISON 2016-2017

- RENTREE EN IMMERSION LENTE ET APNEE DETENDUE AU CAFE-PHILO

- CE CHANGEMENT, CES NOUVEAUTES QUI FONT CRAINDRE POUR L'HUMAIN ... OU PARFOIS ESPERER ?

- LE MOT JUSTE ... Performance littéraire ? Exigence éthique ? Volonté de communiquer ?

- OH, MOI, VOUS SAVEZ, LA FAMILLE ... Avoir une (de la) famille, être une famille, faire famille ... ou pas !

- ATTENDRE - Sous l'empire de l'attente : captivité ou libre espoir ?

- FAUT-IL VOULOIR TOUT EXPLIQUER ?

- LA CONFIANCE

- PARLER / SE TAIRE Tu aurais mieux fait de te taire !

- L'AME : (IDEE) INUSABLE ? 

- LE DESTIN : Le prendre en main ou s'en remettre à lui ... s'il existe ?

 

SAISON 2015-2016

- QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE ... PHILOSOPHER SUR LES SAISONS

- ENERGIE PERSONNELLE : à la recherche de la source merveilleuse ?

- L'AMBITION, une passion ... Démocratique ou Aristocratique ? 

- PEUR ET PEURS

- LE VIVRE-ENSEMBLE dans la société des individus 

- DONNE ! Que fait-on en donnant ... ou pas ?

- LES BEAUX JOURS ... Les regretter ? Les attendre ? Les rêver ? Les faire advenir ou revenir ? 

- LE NATUREL

- L'INTUITION

- CONVERSATION SUR L'ART ET LES ARTS

 

SAISON 2014-2015

- HABITER

- DE L'ANIMAL EN NOUS ET PARMI NOUS

- T'AS PERDU TA LANGUE ? Langage & communication

- PHILOSOPHIE DU PERE NOEL

- CE QUI NOUS ATTENTE, PERSONNELLEMENT ET COLLECTIVEMENT

- DU MENSONGE entre fait banal et fait de scandale

- QUOI DE NEUF SUR LE BONHEUR ?

- LA RANCUNE ... LE PARDON 

- TU PARLES !! Ne parle-t-on que pour communiquer ou exprimer des pensées ?

- LACHER PRISE : périlleux ou salvateur ?

 

SAISON 2013–2014

- DIVERTISSEZ-VOUS, réalités et significations du « faire la fête » aujourd’hui

- COMMENT PEUT-ON (NE PAS) ETRE LAIQUE ?

- L'AMITIE, au cœur et ... au risque de l'engagement humain

- DOUTE ET CERTITUDE

- LA PART DU "JUSTE"

- LE TEMPS

- S'INDIGNER ?

- LE RIRE

- FEMME et HOMME - FEMININ/MASCULIN

 

SAISON 2012–2013

- PRIVE-PUBLIC, comment ça structure nos univers ?

- LA SOLITUDE, LEURS SOLITUDES, NOS SOLITUDES

- QUELLE ACTUALITE POUR LE "LIBRE-ARBITRE" ?

- LE GAI SAVOIR & LES PHILOSOPHES DE LA JOIE DE VIVRE

- LE CORPS, pensée et usages hier, aujourd'hui, demain

- Et si - par hasard - LE DESTIN N'EXISTAIT PAS ... faudrait-il l'inventer ?

- L'AMOUR : sa vie, ses œuvres, sa romance, ses territoires et ses parts de marché

- EN CONSCIENCE ?

- A QUOI TU JOUES ?

- THEATRE VIE PHILOSPHIE

 

SAISON 2011–2012

- LA FIN & LES MOYENS

- LA MEMOIRE EST-ELLE L'AVENIR DE L'HOMME ?

- LA TRANSMISSION

- LE PATRIOTISME A-T-IL TOUJOURS UN SENS AUJOURD'HUI ?

- LE PROGRES EST-IL INELUCTABLE ?

- L'ETRANGETE DE L'ETRANGER

- Mais que cache le mouvement "ANONYMOUS" ?

- TOUT VA TROP VITE ? Vitesse et accélération dans nos existences contemporaines

- VERITE & UTOPIE

 

SAISON 2010–2011

- MORALE & ETHIQUE

- LE BONHEUR

- LA LIBERTE

- L'HONNEUR

- UNIVERSALITE & DIFFERENCE

- LE PRINCIPE DE PRECAUTION

- LE BEAU

- PEUT-ON VIVRE SANS VALEURS ?

 

SAISON 2009–2010

- QU'EST-CE-QUE PHILOSOPHER ?

- LA LIBERTE

- RAPPORT ENTRE LA PHILOSOPHIE & LA PSYCHANALYSE

- IDEAL & ILLUSION

- ETRE SOI A TOUS PRIX

- DE QUI, DE QUOI, SUIS-JE RESPONSABLE ?

- LE COUPLE

A Lire ...

CAFE-LITTERAIRE & CONFERENCES

CAFE-LITTERAIRE

 

SAISON 2015-2016

Café-littéraire avec :

Monsieur Gérald DUCHEMIN

En date du vendredi 04 septembre 2015

La maison d'édition "Le Chat Rouge"

 

CONFERENCES

 

SAISON 2016-2017

Conférence de :

Monsieur Maurice VIDAL

En date du mercredi 01 mars 2017

"Toute prise de conscience est-elle libératrice ?"

 

SAISON 2015-2016

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 06 novembre 2015

"Le rêve"

 

Conférence de :

Madame Elise LANCIEN-ISNARD

En date du vendredi 08 avril 2016

"Ecrire oui ... mais comment ! L'accompagnement littéraire ... Une solution !" 

 

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du mercredi 18 mai 2016

"La science des ruses et l'art de la ruse"

 

SAISON 2014-2015

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 12 décembre 2014

"Le rêve"

 

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 20 mars 2015

"Le rêve"

 

SAISON 2013-2014

Conférence de :

Madame Mireille ZARB-LOMBARD

En date du mardi 17 juin 2014

"Une incroyable quantité de temples à la beauté indicible sur le sol de l'Inde"

 

SAISON 2012-2013

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du vendredi 14 juin 2013

"Ulysse et l'éternelle errance"

 

SAISON 2011-2012

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du vendredi 25 mai 2012

"Le tarentisme méditerranéen"

 

SAISON 2010-2011

Conférence de :

Monsieur Michel THERON

En date du vendredi 19 novembre 2010

"Un regard laïque sur la religion"

 

SAISON 2009-2010

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du samedi 23 janvier 2010

"La musique est-elle un langage ?"

 

Conférence de :

Monsieur Richard AMALRIC

En date du vendredi 05 mars 2010

"Les cinq sens"

 

 

LA PHILO ... Alain GUYARD

SAISON 2010-2011

PHILO-COMPTOIR

animée par Monsieur Alain GUYARD 

En date du vendredi 04 février 2011

"Décapitez tous les philosophes !"

 

BATEAU-PHILO

animé par Monsieur Alain GUYARD

En date du lundi 08 août 2011

"Platon, philosophe de haute-mer, la dérive de la pensée et l'archipel des certitudes" 

 

CAFE-PHILO "PISTE & TRACE"

Chaque "Café-Philo" fait l'objet d'une :

 

- PISTE

(diffusée avant chaque café-philo afin de se préparer à débattre du thème choisi)

 

- TRACE

(diffusée aprés chaque café-philo, un résumé des pensées et réflexions du thème choisi)

 

A découvrir dans le pavé bleu de droite, rubrique "A Lire ..."

Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens