Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

CAFE-PHILOTraces de la séance du 25 octobre 2012 sur :

« LA SOLITUDE, LEURS SOLITUDES, NOS SOLITUDES »

Quelques notes de Ô Solitude de Purcell chanté par le contre-ténor Alfred Deller ont débuté la séance. Le chant vante en fait la solitude : ô solitude, my sweetest choice. Il s’agit en fait de l’adaptation d’un poème français (Saint Amant 1830 : ô que j’aime la solitude éloge de la pleine nature déserte). Plus tard seront évoqués La solitude ça n’existe pas de Léo Ferré, le « je ne suis jamais seul avec ma solitude » (Moustaki/ Reggiani) et La Solitude de Barbara (je l’ai trouvé devant ma porte,…elle est revenue la voilà, la renifleuse des amours mortes…elle me fait des nuits blanches…se couche à mes genoux…me suit pas à pas, elle est revenue la voilà), soit, en fait, trois cas de dédoublement où le poète personnifie La Solitude, sublime la souffrance en la faisant compagne.

Ce « café » a permis de mettre en tension deux réalités :

W des états de solitude subis.

Ils sont vécus sur le mode de la souffrance lancinante : cas de personnes âgées soumises à ce risque accru dans les existences contemporaines faites de plus nombreuses dé-liaisons, séparations y compris de son chez-soi ; ou parfois sur le mode plus aigu, voire pathologique, de l’auto-exclusion[1] dont témoignent certains sujets au terme d’un parcours d’exclusion passant ou non par « la rue » (perte de travail, ruptures familiales, perte d’habitat etc).

En même temps le constat que les moyens de « communication » ont connu un développement sans précédent nous invite à complexifier nos constats. Face à la vision d’une modernité où les masses se retrouveraient dans un état d’atomisation extrême, dans la perte d’un monde commun,  la « désolation » dont parlait Hannah Arendt, ne faut-il pas tenir compte de l’existence de sociabilités plurielles –dont celle d’ailleurs de notre rassemblement mensuel café philo !- ?

Il reste que la présence d’un téléphone chez chaque personne âgée, d’un accès à internet et à ses réseaux « sociaux » pour chaque adolescent isolé…ne suffisent pas à créer les conditions de sortie de cet esseulement vécu.

Les récentes mise à jour de souffrances vécues en silence au milieu des collectifs de travail, au bureau, à l’usine, voire à l’université nous appellent aussi à découvrir le solitude de celui qui se sent involontairement seul parmi les autres.

Pour autant le thème d’une société « d’indifférence aux autres » n’a pas prévalu dans nos échanges : peut être au contraire, notre sensibilité aux solitudes subies, solitudes « morales » plus souvent que pur isolement physique donc, s’est elle accrue par rapport à des temps anciens. On parla donc du rôle de la vie associative qui reste importante (associations telles que la nôtre mais aussi associations spécialisées dans l’offre d’écoute aux isolés[2]) et de nos rôles de membre du voisinage, membre de la famille, éventuellement responsable public : comment détecter, comment réagir à la solitude souffrante d’autrui ou à la découverte inopinée en bas de chez soi d’un être humain en état d’extrême misère et auto exclusion, sachant que toute « intervention » demande du tact, parfois même de la suspension d’un « faire » au seul bénéfice d’une offre de présence, d’ « être avec ». On s’accorda unanimement sur la nécessité de professionnels de l’aide et du soin [3]sans pour autant envisager qu’on puisse se décharger sur eux de toute responsabilité individuelle en la matière

W des solitudes recherchées ou solitudes choisies. Le matériau réuni par Peter France pour son ouvrage « Hermits. The insight of solitude » [en français : Éloge de la Solitude] présente les situations extrêmes, pourrait on dire, de ces recherches d’isolement et d’ascèse à des époques variables et dans des sociétés et des formes de civilisation plus ou moins favorables à ces pratiques de « l’érémitisme »[4]. Certains participants purent nous fournir certains détails à ce propos (le contexte saharien de C. de Foucauld, les règles des trappistes..). Toutes ces pratiques ne sont pas dans la recherche d’un soi avec Dieu, mais toutes semblent contenir la confrontation du soi avec la Nature et du soi avec sa condition humaine.  Trappeurs, trappistes…Pourquoi, d’ailleurs, ces « retirés du monde » sont ils si souvent consultés sur les solutions à apporter dans les problèmes de vie quotidienne de ceux émergés dans ce monde ? Prise de distance, sagesse…désencombrement… ?

Pourtant le besoin de s’isoler, d’être seul émergea dans la discussion comme une nécessité du quotidien au sein de ce monde, de nos modes de vie affairés et sans en interrompre nécessairement le cours : se retirer pour lire, se retirer pour écrire, se retirer pour contempler, prendre son sac à dos et monter au Pic Saint Loup.

C’est là une « solitude nourrie », un ré-accordement de soi. C’est aussi une condition du penser par soi même, de la pensée tout court. Socrate, pourtant le plus sociable des humains toujours présent sur l’agora, est souvent décrit par ses nombreux témoins comme se faisant attendre car il est en réflexion. Pour H.Arendt, « être avec moi-même et juger par moi-même s’articulent et s’actualisent dans les processus de pensée, et chaque processus de pensée est une activité au cours de laquelle je me parle de ce qui se trouve me concerner. Le mode d’existence qui est présent dans ce dialogue silencieux, je l’appellerai solitude, qui représente davantage que les autres modes d’être seul, en particulier et surtout l’esseulement et l’isolement, et qui est différente d’eux ».[5] Un proverbe kurde ne dit-il pas « la solitude est le nid de la pensée » ?

Cette « capacité à être seul », à savoir faire le vide et se retrouver soi même ou chez soi (cf notre café philo privé/public), pour renforcer sa propre  compétence à « habiter sa vie », ne convient il pas de la penser comme nécessaire dans les apprentissages, au cours de l’éducation dès l’enfance ? Mais alors la garantie de sécurité, voire le sentiment d’être aimé ou en tous cas de ne pas risquer l’abandon, semblent en être les conditions indispensables dont le défaut, a contrario, peut expliquer cette incapacité à être seul, avec des comportements de surexposition ou d’angoisse de certains sujets humains.

Compte rendu réalisé par Pierre M.   30/10/2012    merle.pierre@orange.fr

[1] Jean Furtos, chef de service psychiatrique lyonnais, dirigeant de l’Observatoire National des pratiques en santé mentale et précarité et de sa revue Rhizome en définit les signes cliniques ainsi : tendance à anesthésier le corps, à émousser ses émotions, à inhiber en partie sa pensée, …à ne plus demander d’aide, perte du sentiment de honte, incurie personnelle ou de l’habitat, sorte  de « congélation du moi » etc

 

[2] On peut trouver le dernier rapport de l’observatoire des souffrances psychiques de Sos Amitié sur son site http://www.sos-amitie.com

[3] Certains prônent aujourd’hui, en reprenant le terme anglo-saxon, une généralisation du « care », une « politique du care »..un objet pour un café philo à venir ?

[4] Chapitres sur « la naissance de l’individu en Grèce » avec des écoles post-socratiques telles que les cyniques (Diogène et le refus des conventions) ;« les pères du désert » (début du christianisme en Egypte), le phénomène des ermites russes (startsy), byzantins et coptes très développés depuis le XVIII° ; Charles de Foucauld 1858-1916; Ramakrishna l’hindou 1833- 1886 ; David Henry Thoreau écrivain américain 1817-1862 qui fit l’expérience de l’isolement puis prôna la « désobéissance civile » qui influença Gandhi ;Thomas Merton et la trappe du Kentucky 1915-1969 ; et le petit épisode curieux des « ermites d’ornement » dans la bonne société anglaise du XVIII°

[5] Je peux fournir ce texte plus intégralement ; me le demander via merle.pierre@orange.fr

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans CAFE-PHILO

La Philo Les Pieds Dans L'eau ...

  • : Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • : "Ballade philosophique sur les rivages palavasiens". Tout un programme pour découvrir ou redécouvrir la philo, la culture ... Que vous soyez initiés ou non, nous vous proposons : Atelier-Philo Enfants - Atelier-Philo Adultes - Café-Philo - Entretiens sur la littérature - Café-littéraire - Conférences - Concours "L'Encre & la Plume entre Ciel & Mer" (nouvelles, poésies & contes) - Du théâtre avec la troupe des Cent Talents. Nous évoluons dans différents domaines culturels et notre concept n'est pas figé !
  • Contact

Le billet de la présidente ...

 

 

L'association "Ballade Philosophique sur les Rivages Palavasiens" a été créée en date du 12 mai 2008.

 

Pourquoi "ballade" avec deux "ll" ?

Choix délibéré. Associer la philosophie et la littérature, apogée de l'outrecuidance pour certains me direz-vous, cependant les interrogations , les réflexions sur l'être et sur le monde, ces questionnements cruciaux qui peuvent parfois nous effrayer, pourquoi ne pas les aborder sur une note plus légère et le choix du terme "ballade" peut rendre plus accessible cette discipline.    

 

Découverte ludique de la philosophie sous forme de cours et de débats pour adultes consentants.

 

Pourquoi la philosophie ? Nostalgie d'une année de terminale, curiosité de l'esprit, besoin de comprendre et d'analyser le monde dans lequel nous évoluons, puisque la philosophie traverse toutes les époques, avec parfois, plus ou moins de difficultés.

Egalement le souhait de rendre cette discipline accessible au commun des mortels.

 

Développer notre écoute, réfléchir, être capable d'exprimer nos pensées, nos convictions, prendre en compte les opinions d'autrui, c'est aussi l'apprentissage de la philosophie. D'autant que les thèmes abordés concernent tout le monde.

 

La cotisation annuelle est fixée à 20 € et 30 € pour les couples ou deux enfants de la même famille.

 

Le bureau assume la logistique, le relationnel, la communication et l'évolution du concept.

 

Les différentes disciplines sont assurées par des intervenants.

 

L'association remercie les intervenants qui participent au maintien et à l'évolution du concept, les adhérents et les participants aux différentes manifestations qui permettent à l'association d'exister.

 

Votre contact mail : marijo.alenda@orange.fr 

SAISONS "CAFE-PHILO"

SAISON 2017-2018

- L'ECOUTE

 

SAISON 2016-2017

- RENTREE EN IMMERSION LENTE ET APNEE DETENDUE AU CAFE-PHILO

- CE CHANGEMENT, CES NOUVEAUTES QUI FONT CRAINDRE POUR L'HUMAIN ... OU PARFOIS ESPERER ?

- LE MOT JUSTE ... Performance littéraire ? Exigence éthique ? Volonté de communiquer ?

- OH, MOI, VOUS SAVEZ, LA FAMILLE ... Avoir une (de la) famille, être une famille, faire famille ... ou pas !

- ATTENDRE - Sous l'empire de l'attente : captivité ou libre espoir ?

- FAUT-IL VOULOIR TOUT EXPLIQUER ?

- LA CONFIANCE

- PARLER / SE TAIRE Tu aurais mieux fait de te taire !

- L'AME : (IDEE) INUSABLE ? 

- LE DESTIN : Le prendre en main ou s'en remettre à lui ... s'il existe ?

 

SAISON 2015-2016

- QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE ... PHILOSOPHER SUR LES SAISONS

- ENERGIE PERSONNELLE : à la recherche de la source merveilleuse ?

- L'AMBITION, une passion ... Démocratique ou Aristocratique ? 

- PEUR ET PEURS

- LE VIVRE-ENSEMBLE dans la société des individus 

- DONNE ! Que fait-on en donnant ... ou pas ?

- LES BEAUX JOURS ... Les regretter ? Les attendre ? Les rêver ? Les faire advenir ou revenir ? 

- LE NATUREL

- L'INTUITION

- CONVERSATION SUR L'ART ET LES ARTS

 

SAISON 2014-2015

- HABITER

- DE L'ANIMAL EN NOUS ET PARMI NOUS

- T'AS PERDU TA LANGUE ? Langage & communication

- PHILOSOPHIE DU PERE NOEL

- CE QUI NOUS ATTENTE, PERSONNELLEMENT ET COLLECTIVEMENT

- DU MENSONGE entre fait banal et fait de scandale

- QUOI DE NEUF SUR LE BONHEUR ?

- LA RANCUNE ... LE PARDON 

- TU PARLES !! Ne parle-t-on que pour communiquer ou exprimer des pensées ?

- LACHER PRISE : périlleux ou salvateur ?

 

SAISON 2013–2014

- DIVERTISSEZ-VOUS, réalités et significations du « faire la fête » aujourd’hui

- COMMENT PEUT-ON (NE PAS) ETRE LAIQUE ?

- L'AMITIE, au cœur et ... au risque de l'engagement humain

- DOUTE ET CERTITUDE

- LA PART DU "JUSTE"

- LE TEMPS

- S'INDIGNER ?

- LE RIRE

- FEMME et HOMME - FEMININ/MASCULIN

 

SAISON 2012–2013

- PRIVE-PUBLIC, comment ça structure nos univers ?

- LA SOLITUDE, LEURS SOLITUDES, NOS SOLITUDES

- QUELLE ACTUALITE POUR LE "LIBRE-ARBITRE" ?

- LE GAI SAVOIR & LES PHILOSOPHES DE LA JOIE DE VIVRE

- LE CORPS, pensée et usages hier, aujourd'hui, demain

- Et si - par hasard - LE DESTIN N'EXISTAIT PAS ... faudrait-il l'inventer ?

- L'AMOUR : sa vie, ses œuvres, sa romance, ses territoires et ses parts de marché

- EN CONSCIENCE ?

- A QUOI TU JOUES ?

- THEATRE VIE PHILOSPHIE

 

SAISON 2011–2012

- LA FIN & LES MOYENS

- LA MEMOIRE EST-ELLE L'AVENIR DE L'HOMME ?

- LA TRANSMISSION

- LE PATRIOTISME A-T-IL TOUJOURS UN SENS AUJOURD'HUI ?

- LE PROGRES EST-IL INELUCTABLE ?

- L'ETRANGETE DE L'ETRANGER

- Mais que cache le mouvement "ANONYMOUS" ?

- TOUT VA TROP VITE ? Vitesse et accélération dans nos existences contemporaines

- VERITE & UTOPIE

 

SAISON 2010–2011

- MORALE & ETHIQUE

- LE BONHEUR

- LA LIBERTE

- L'HONNEUR

- UNIVERSALITE & DIFFERENCE

- LE PRINCIPE DE PRECAUTION

- LE BEAU

- PEUT-ON VIVRE SANS VALEURS ?

 

SAISON 2009–2010

- QU'EST-CE-QUE PHILOSOPHER ?

- LA LIBERTE

- RAPPORT ENTRE LA PHILOSOPHIE & LA PSYCHANALYSE

- IDEAL & ILLUSION

- ETRE SOI A TOUS PRIX

- DE QUI, DE QUOI, SUIS-JE RESPONSABLE ?

- LE COUPLE

A Lire ...

CAFE-LITTERAIRE & CONFERENCES

CAFE-LITTERAIRE

 

SAISON 2015-2016

Café-littéraire avec :

Monsieur Gérald DUCHEMIN

En date du vendredi 04 septembre 2015

La maison d'édition "Le Chat Rouge"

 

CONFERENCES

 

SAISON 2016-2017

Conférence de :

Monsieur Maurice VIDAL

En date du mercredi 01 mars 2017

"Toute prise de conscience est-elle libératrice ?"

 

SAISON 2015-2016

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 06 novembre 2015

"Le rêve"

 

Conférence de :

Madame Elise LANCIEN-ISNARD

En date du vendredi 08 avril 2016

"Ecrire oui ... mais comment ! L'accompagnement littéraire ... Une solution !" 

 

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du mercredi 18 mai 2016

"La science des ruses et l'art de la ruse"

 

SAISON 2014-2015

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 12 décembre 2014

"Le rêve"

 

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 20 mars 2015

"Le rêve"

 

SAISON 2013-2014

Conférence de :

Madame Mireille ZARB-LOMBARD

En date du mardi 17 juin 2014

"Une incroyable quantité de temples à la beauté indicible sur le sol de l'Inde"

 

SAISON 2012-2013

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du vendredi 14 juin 2013

"Ulysse et l'éternelle errance"

 

SAISON 2011-2012

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du vendredi 25 mai 2012

"Le tarentisme méditerranéen"

 

SAISON 2010-2011

Conférence de :

Monsieur Michel THERON

En date du vendredi 19 novembre 2010

"Un regard laïque sur la religion"

 

SAISON 2009-2010

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du samedi 23 janvier 2010

"La musique est-elle un langage ?"

 

Conférence de :

Monsieur Richard AMALRIC

En date du vendredi 05 mars 2010

"Les cinq sens"

 

 

LA PHILO ... Alain GUYARD

SAISON 2010-2011

PHILO-COMPTOIR

animée par Monsieur Alain GUYARD 

En date du vendredi 04 février 2011

"Décapitez tous les philosophes !"

 

BATEAU-PHILO

animé par Monsieur Alain GUYARD

En date du lundi 08 août 2011

"Platon, philosophe de haute-mer, la dérive de la pensée et l'archipel des certitudes" 

 

SAISONS "ATELIERS PHILO-ADULTES"

SAISON 2016-2017

- FAISONS-NOUS L'HISTOIRE ?

- QU'EST-CE QU'ON ATTEND POUR ETRE HEUREUX ?

- LE BONHEUR EST-IL LE BUT DE LA POLITIQUE ?

- L'ETAT EST-IL UN MAL NECESSAIRE ?

- PEUT-ON FONDER UNE MORALE SANS DIEU ?

- LE DESIR A-T-IL UN OBJET ?

- LA SOLITUDE

- PEUT-ON SE LIBERER DE SA CULTURE ?

 

SAISON 2015-2016  

- COMMENT PROUVER L'EXISTENCE DU MONDE EXTERIEUR ?

- LE SENS DE LA VIE ! ! !

- NUL NE FAIT LE MAL VOLONTAIREMENT

- QU'EST-CE QU'UN HOMME LIBRE ?

- FAUT-IL ETRE MORAL ?

- NATURE & CULTURE

- ETRE UN BON VIVANT !

 

SAISON 2014-2015 

-EST-IL POSSIBLE DE NE PAS ETRE SOI-MEME ?

- DESIR & AMOUR

- VIVRE NU ?

- A CHACUN SES GOUTS

- LA SOCIETE DE CONSOMMATION

 

SAISON 2013-2014

- AVOIR TOUT POUR ETRE HEUREUX

- LE TEMPS QUI NOUS EST COMPTE, COMMENT COMPTE-T-IL ?

- QUELS ACCORDS JOUENT NOTRE CORPS ?

- CHOISIR SES ENNEMIS OU AMIS, EST-CE CHOISIR LE SEMBLABLE OU LE DIFFERENT ??

- L'AMOUR & LE PARDON

- LE SOUCI DE SOI

 

 

Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens