Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Trace du café φ de Janvier 2012

LE CORPS, pensée et usages hier, aujourd’hui, demain ...

WW  Le débat s’est engagé à partir de la présentation par Pierre de trois grands axes de questions

1/ le corps humain à l’intersection des questions de physique et de métaphysique : condition mortelle / immortalité, invention de l’âme, place des dieux dans ce paysage (jusqu’à l’incarnation de l’un d’entre eux), la dialectique forme/ matière chez Aristote, la recherche de formes de perpétuation par delà la mort, le dualisme des substances corps/pensée et le mécanisme cartésien, la longue évolution de « l’histoire naturelle » dans le classement des espèces jusqu’au darwinisme, puis, après l’anatomie comparée,  la révolution biologique moléculaire ouvrant la dissection du corps au niveau de l’invisible

2/ le corps humain, ses attributs, son apparence, sa forme, bref le corporel comme source de références dans l’organisation sociale et dans les cultures. Donc le corps pris dans le social et l’anthropologique. Non plus seulement « comment penser le corps ? » mais « comment notre pensée est faite de lui ? ». La société présentée ou voulue comme corps social (cohésion, délimitation par rapport à l’extérieur…). L’anthropologie  met en évidence la permanence et l’universalité, sous une diversité de formes culturelles, de l’idée d’une certaine continuité des « équilibres » entre corps, organisation sociale et cosmos. « Arrête de chanter, tu vas faire pleuvoir ». C’est ainsi que Françoise Héritier, (ex) professeure au Collège de France, interprète ce qui est devenu une boutade : correspondance voix fausse, donc déséquilibre dans l’air et par suite sur les conditions climatiques. Nous avons écouté quelques minutes de son cours : Anthropologie Symbolique du Corps. Il y a  coexistence de pensée archaïque et de pensée moderne au plus profond de nos coutumes. Et principalement ceci : partout (universellement) les représentations qui s’attachent à la différence des sexes imprègnent les coutumes et constituent un butoir pour la pensée. Plusieurs exemples en sont donnés[1].  Dans les cultures, l’art tient une place centrale : nous nous sommes réservés d’en reparler lors d’une séance future (corps et peinture, corps et etc…)

3/ Le corps, les corps et les usages qu’on en fait sont pris dans la question de la normalité (les préjugés d’anormalités au sein de chaque société, l’approche « handicap » au sein de la nôtre) et, plus largement, des systèmes de normes. La personne est corporelle, le corps est chose de la personne. Tu as un corps. Il t’appartient (ici résonnance des combats de femmes, hier, aujourd’hui, ici, en Inde… sur « notre corps nous appartient »). Ainsi le droit a-t-il construit quelques principes forts : indivisibilité, inviolabilité hors consentement (voir l’adage Noli me tangere), de même affirmation que le corps et ses éléments  doivent rester hors du commerce. Liberté fondamentale du sujet juridique titulaire  de ce corps : comment s’alimenter, comment l’entretenir ou non, l’embellir ou non …relèvent de cette liberté mais forte influence sociale : l’éducation familiale puis scolaire d’abord, l’impact des conventions, des modes et modelage des goûts ensuite. Par ailleurs cette libre-disposition de soi même est confrontée à des barrières dans certaines situation-limites que nous n’avons pas eu le temps d’examiner

WWW Dans les multiples échanges de cette soirée:

·                 Beaucoup d’exploration des relations entre vie et mort.

·                 En terme de passage d’abord : la question du tunnel. Pour un sujet, en revenir, est une exhortation à faire  de cette « vie après la mort » quelque chose de vrai et d’intense, une renaissance (témoignage d’un d’entre nous).

·                 Discussion aussi sur la sépulture, ses rites et coutumes essentiels en toutes cultures, le succès grandissant de l’incinération (pourquoi ?) que l’Église Catholique n’interdit plus depuis 1963

·                 Un roman évoqué : « Les Thanatonautes » de Weber (livre ou BD)

·                 Et une autre référence littéraire sur le désir de se conserver par delà la mort : « L’homme à l’oreille cassée » de Edmond About (ici= conserver en corps en le desséchant mais au détriment d’un officier militaire, livre se moquant de la société second empire)

·                 C’est aussi la communication entre les vivants et les morts sous diverses formes (de pensée, d’appel, de songes parfois à caractère protecteur ou annonceur comme plusieurs exemples personnels nous sont donnés). Thématique de l’ange gardien.

·                 Corps matériel, terrestre, et comme tel corps pesant, corps prison ? L’oublier, le dépasser, en sortir ? Recherche d’états seconds, voies multiples ! Socrate, à la veille de sa mise à mort encore,  ne craint pas de mourir : s’affranchir du corps et de ses chimères qui fait obstacle à la vérité, le philosophe ne le fait-il pas tout au long de sa vie ? (Phédon) En même temps le plaisir dans et par le corps. Sensation, sensations. Voir les types de désir/ plaisir d’Epicure. Mais là aussi, pas un simple instrument d’enregistrement. La peau est aussi surface d’échanges, de même que le regard. Le désir, que la philosophie classique présentait comme tendance de nature physique, est ce que ça ne se cultive pas, est ce que ça ne se continue pas dans la volonté (que la même philosophie classique lui opposait). Et sa place dans les théories psychanalytiques. Texte de Chantal,  lu par elle sur la sensualité, la sexualité sans frontière d’âge

·                 Tatouages ou autres pratiques de marquage sur le corps : attention aux amalgames : la mode, éphémère par définition, certes, mais aussi des pratiques anciennes dans certaines milieux (mariniers etc…). Ou bien une  demande de chirurgie esthétique (certaines nous stupéfient telles celles d’adolescentes demandant à se refaire le nez à 14 ans) : mais là aussi, qu’en savoir sans prendre en compte l’individualité du sujet, son histoire etc...

·                 Enfin le corps nous introduit inévitablement dans la question du beau et du jugement du beau : étonnement face à la considération contemporaine de la vieillesse comme perte de la beauté. A reprendre

·                 Finissons avec Jean : « Bonum vinum laetificat cor hominis » : le bon vin réjouit le cœur des hommes ! Où le corps se confond au « cor » !

Appendice : Les juristes ont recours parfois à l’adage latin « Noli me tangere » pour exprimer l’inviolabilité du corps humain. Son origine s’est dévoilé à nous en cours de soirée : ce fut la parole du (prêtée au) Christ ressuscité le jour de pâques à l’adresse de Marie Madeleine qui s’approchait de lui (ci-dessous reproduction de Giotto di Bondone, peintre du trecento italien). Le récit a bien entendu un aspect théologique…mais, par dessous, on notera qu’un homme écartant une femme a une résonnance assez unique dans le corpus de l’inviolabilité corporelle.

[1] Comment se « construisent » ces représentations ? Un bon exemple est donné dans la conférence de Catherine Vidal, faite à Montpellier en décembre 2011 sur le thème « Le cerveau a-t-il un sexe ? ». Visible en vidéo http://www.montpellier.fr/3525-agora-des-savoirs-2011-2012.htm

CAFE-PHILO-copie-1

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans CAFE-PHILO

La Philo Les Pieds Dans L'eau ...

  • : Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • : "Ballade philosophique sur les rivages palavasiens". Tout un programme pour découvrir ou redécouvrir la philo, la culture ... Que vous soyez initiés ou non, nous vous proposons : Atelier-Philo Enfants - Atelier-Philo Adultes - Café-Philo - Entretiens sur la littérature - Café-littéraire - Conférences - Concours "L'Encre & la Plume entre Ciel & Mer" (nouvelles, poésies & contes) - Du théâtre avec la troupe des Cent Talents. Nous évoluons dans différents domaines culturels et notre concept n'est pas figé !
  • Contact

Le billet de la présidente ...

 

 

L'association "Ballade Philosophique sur les Rivages Palavasiens" a été créée en date du 12 mai 2008.

 

Pourquoi "ballade" avec deux "ll" ?

Choix délibéré. Associer la philosophie et la littérature, apogée de l'outrecuidance pour certains me direz-vous, cependant les interrogations , les réflexions sur l'être et sur le monde, ces questionnements cruciaux qui peuvent parfois nous effrayer, pourquoi ne pas les aborder sur une note plus légère et le choix du terme "ballade" peut rendre plus accessible cette discipline.    

 

Découverte ludique de la philosophie sous forme de cours et de débats pour adultes consentants.

 

Pourquoi la philosophie ? Nostalgie d'une année de terminale, curiosité de l'esprit, besoin de comprendre et d'analyser le monde dans lequel nous évoluons, puisque la philosophie traverse toutes les époques, avec parfois, plus ou moins de difficultés.

Egalement le souhait de rendre cette discipline accessible au commun des mortels.

 

Développer notre écoute, réfléchir, être capable d'exprimer nos pensées, nos convictions, prendre en compte les opinions d'autrui, c'est aussi l'apprentissage de la philosophie. D'autant que les thèmes abordés concernent tout le monde.

 

La cotisation annuelle est fixée à 20 € et 30 € pour les couples ou deux enfants de la même famille.

 

Le bureau assume la logistique, le relationnel, la communication et l'évolution du concept.

 

Les différentes disciplines sont assurées par des intervenants.

 

L'association remercie les intervenants qui participent au maintien et à l'évolution du concept, les adhérents et les participants aux différentes manifestations qui permettent à l'association d'exister.

 

Votre contact mail : marijo.alenda@orange.fr 

SAISONS "CAFE-PHILO"

SAISON 2016-2017

- RENTREE EN IMMERSION LENTE ET APNEE DETENDUE AU CAFE-PHILO

- CE CHANGEMENT, CES NOUVEAUTES QUI FONT CRAINDRE POUR L'HUMAIN ... OU PARFOIS ESPERER ?

- LE MOT JUSTE ... Performance littéraire ? Exigence éthique ? Volonté de communiquer ?

- OH, MOI, VOUS SAVEZ, LA FAMILLE ... Avoir une (de la) famille, être une famille, faire famille ... ou pas !

- ATTENDRE - Sous l'empire de l'attente : captivité ou libre espoir ?

- FAUT-IL VOULOIR TOUT EXPLIQUER ?

- LA CONFIANCE

- PARLER / SE TAIRE Tu aurais mieux fait de te taire !

 

SAISON 2015-2016

- QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE ... PHILOSOPHER SUR LES SAISONS

- ENERGIE PERSONNELLE : à la recherche de la source merveilleuse ?

- L'AMBITION, une passion ... Démocratique ou Aristocratique ? 

- PEUR ET PEURS

- LE VIVRE-ENSEMBLE dans la société des individus 

- DONNE ! Que fait-on en donnant ... ou pas ?

- LES BEAUX JOURS ... Les regretter ? Les attendre ? Les rêver ? Les faire advenir ou revenir ? 

- LE NATUREL

- L'INTUITION

- CONVERSATION SUR L'ART ET LES ARTS

 

SAISON 2014-2015

- HABITER

- DE L'ANIMAL EN NOUS ET PARMI NOUS

- T'AS PERDU TA LANGUE ? Langage & communication

- PHILOSOPHIE DU PERE NOEL

- CE QUI NOUS ATTENTE, PERSONNELLEMENT ET COLLECTIVEMENT

- DU MENSONGE entre fait banal et fait de scandale

- QUOI DE NEUF SUR LE BONHEUR ?

- LA RANCUNE ... LE PARDON 

- TU PARLES !! Ne parle-t-on que pour communiquer ou exprimer des pensées ?

- LACHER PRISE : périlleux ou salvateur ?

 

SAISON 2013–2014

- DIVERTISSEZ-VOUS, réalités et significations du « faire la fête » aujourd’hui

- COMMENT PEUT-ON (NE PAS) ETRE LAIQUE ?

- L'AMITIE, au cœur et ... au risque de l'engagement humain

- DOUTE ET CERTITUDE

- LA PART DU "JUSTE"

- LE TEMPS

- S'INDIGNER ?

- LE RIRE

- FEMME et HOMME - FEMININ/MASCULIN

 

SAISON 2012–2013

- PRIVE-PUBLIC, comment ça structure nos univers ?

- LA SOLITUDE, LEURS SOLITUDES, NOS SOLITUDES

- QUELLE ACTUALITE POUR LE "LIBRE-ARBITRE" ?

- LE GAI SAVOIR & LES PHILOSOPHES DE LA JOIE DE VIVRE

- LE CORPS, pensée et usages hier, aujourd'hui, demain

- Et si - par hasard - LE DESTIN N'EXISTAIT PAS ... faudrait-il l'inventer ?

- L'AMOUR : sa vie, ses œuvres, sa romance, ses territoires et ses parts de marché

- EN CONSCIENCE ?

- A QUOI TU JOUES ?

- THEATRE VIE PHILOSPHIE

 

SAISON 2011–2012

- LA FIN & LES MOYENS

- LA MEMOIRE EST-ELLE L'AVENIR DE L'HOMME ?

- LA TRANSMISSION

- LE PATRIOTISME A-T-IL TOUJOURS UN SENS AUJOURD'HUI ?

- LE PROGRES EST-IL INELUCTABLE ?

- L'ETRANGETE DE L'ETRANGER

- Mais que cache le mouvement "ANONYMOUS" ?

- TOUT VA TROP VITE ? Vitesse et accélération dans nos existences contemporaines

- VERITE & UTOPIE

 

SAISON 2010–2011

- MORALE & ETHIQUE

- LE BONHEUR

- LA LIBERTE

- L'HONNEUR

- UNIVERSALITE & DIFFERENCE

- LE PRINCIPE DE PRECAUTION

- LE BEAU

- PEUT-ON VIVRE SANS VALEURS ?

 

SAISON 2009–2010

- QU'EST-CE-QUE PHILOSOPHER ?

- LA LIBERTE

- RAPPORT ENTRE LA PHILOSOPHIE & LA PSYCHANALYSE

- IDEAL & ILLUSION

- ETRE SOI A TOUS PRIX

- DE QUI, DE QUOI, SUIS-JE RESPONSABLE ?

- LE COUPLE

A Lire ...

CAFE-LITTERAIRE & CONFERENCES

CAFE-LITTERAIRE

 

SAISON 2015-2016

Café-littéraire avec :

Monsieur Gérald DUCHEMIN

En date du vendredi 04 septembre 2015

La maison d'édition "Le Chat Rouge"

 

CONFERENCES

 

SAISON 2016-2017

Conférence de :

Monsieur Maurice VIDAL

En date du mercredi 01 mars 2017

"Toute prise de conscience est-elle libératrice ?"

 

SAISON 2015-2016

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 06 novembre 2015

"Le rêve"

 

Conférence de :

Madame Elise LANCIEN-ISNARD

En date du vendredi 08 avril 2016

"Ecrire oui ... mais comment ! L'accompagnement littéraire ... Une solution !" 

 

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du mercredi 18 mai 2016

"La science des ruses et l'art de la ruse"

 

SAISON 2014-2015

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 12 décembre 2014

"Le rêve"

 

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 20 mars 2015

"Le rêve"

 

SAISON 2013-2014

Conférence de :

Madame Mireille ZARB-LOMBARD

En date du mardi 17 juin 2014

"Une incroyable quantité de temples à la beauté indicible sur le sol de l'Inde"

 

SAISON 2012-2013

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du vendredi 14 juin 2013

"Ulysse et l'éternelle errance"

 

SAISON 2011-2012

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du vendredi 25 mai 2012

"Le tarentisme méditerranéen"

 

SAISON 2010-2011

Conférence de :

Monsieur Michel THERON

En date du vendredi 19 novembre 2010

"Un regard laïque sur la religion"

 

SAISON 2009-2010

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du samedi 23 janvier 2010

"La musique est-elle un langage ?"

 

Conférence de :

Monsieur Richard AMALRIC

En date du vendredi 05 mars 2010

"Les cinq sens"

 

 

LA PHILO ... Alain GUYARD

SAISON 2010-2011

PHILO-COMPTOIR

animée par Monsieur Alain GUYARD 

En date du vendredi 04 février 2011

"Décapitez tous les philosophes !"

 

BATEAU-PHILO

animé par Monsieur Alain GUYARD

En date du lundi 08 août 2011

"Platon, philosophe de haute-mer, la dérive de la pensée et l'archipel des certitudes" 

 

CAFE-PHILO "PISTE & TRACE"

Chaque "Café-Philo" fait l'objet d'une :

 

- PISTE

(diffusée avant chaque café-philo afin de se préparer à débattre du thème choisi)

 

- TRACE

(diffusée aprés chaque café-philo, un résumé des pensées et réflexions du thème choisi)

 

A découvrir dans le pavé bleu de droite, rubrique "A Lire ..."

Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens