Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Traces du Café φ Palavas septembre 2013

Divertissez-vous

Réalités et significations du « faire la fête » aujourd’hui

-------------------------

Merci à Fabienne, Geneviève, Reine et Eliane pour leur contribution à ce compte-rendu

 

Divertissement : on l’avait vu (cf. traces du café philo de juin 2013 sur le théâtre),

Montaigne utilisait ce mot pour parler de sa méthode pour retrouver de l’élan et du dynamisme ; mais Pascal, constatant la propension permanente des humains aux jeux de toutes sortes, utilisait le même mot pour questionner : de quoi donc les humains

cherchent-ils à se détourner ?

 

Si se divertir peut être une activité solitaire –se détendre, se faire plaisir par un cinéma,

une visite culturelle, un bon restaurant il semble en aller autrement de la fête.

 

Dissocions provisoirement deux réalités :

 

1/ les fêtes instituées, celles qui reviennent régulièrement car inscrites dans un calendrier : saisonnier jadis (les moissons, les récoltes), religieux jadis et encore aujourd’hui (Noel,

l’Aïd el kebir, Yom Kippour …), laïc révolutionnaire (14 juillet)  républicain national ou local, avec la kyrielle des jours dits « fériés ».

D’autres formes plus récentes, au croisement d’initiatives citoyennes, publiques et marchandes s’installent à l’époque contemporaine avec un certain succès : fête du cinéma, fête de la musique, fête des voisins ….

Dans cet ordre festif là, les rituels nous enchantent, nous rassurent (le sapin, le couscous,

la gardianne) … Mais la coutume n’est pas sans contrainte : « Noël, c’est en famille pas

avec les copains ! », dit ce parent. Ca peut nous agacer quand des  normes de conduites

sont prescrites, voire des injonctions à être gai, heureux, surtout si des intérêts mercantiles s’en saisissent (les chants de Noel dans les supermarchés dès novembre).

Car nous ne sommes plus ces sociétés que le sociologue Durkheim appelait « sociétés à solidarité mécanique » où « l'individu est tout entier absorbé par le groupe, où la tradition

et la coutume règlent jusque dans le détail les moindres démarches individuelles »[1].

Tout se passe alors comme si aujourd’hui la « participation » (le prendre part) à ce type d évènement demandait une décision individuelle (cette année, on « fera »,

on ne « fera » pas … la feria etc. …). Ou bien une  ré- invention personnelle :

« on fera quoi cette année pour le 14 juillet ? », une manière de personnaliser le rendez-vous, découper un espace à soi dans un espace évènementiel public.

 

2/ les fêtes qu’on fait, soit qu’on les occasionne soit même, soit qu’on y rende du

fait de cet élément essentiel : l’invitation. Est « tracé » ainsi un espace festif, un territoire. Parfois ouvert à la bonne franquette, public, comme pour les fêtes associatives.

Mais le plus souvent l’invitation est une sélection et elle entraine des relations de

don/ contre-don : des cadeaux, certes, mais aussi rendre les invitations.

Et puis le plaisir des préparatifs ! Faire la fête, c’est la construire, donc

Débat au Café φ : pour certains se sentir en fête n’est possible qu’avec des gens connus,

des amis autour d'événements simples, ne serait-ce qu'un bon repas. D’un autre côté : ouvrir le cercle des amis en faisant d’autres découvertes, pourquoi pas un plaisir de l’enrichissement par la fête ?

Autre expérience- limite qui dépasse ces deux situations: participer à une fête (publique par exemple) au milieu de la foule, de gens inconnus, et pourtant partager un moment de plaisir, de contact par une émotion commune. C’est bien sûr semblable à l’expérience du spectateur qui réagit à l’unisson avec l’ensemble du public, mais ça se poursuit dans une forme plus active, plus festive : trinquer ensemble, s’embrasser, se parler. Est-ce célébrer la convivialité pour elle-même, le vivre ensemble pour lui-même ?

 

Nation, communautés, groupes électifs ou familles nous convoquent donc à la fête.

Ce sont ces pratiques qui ont retenu notre attention ce soir-là, les lieux trop « industriels »

de fête permanente (prototype Ibiza avec le modèle du fêtard) ont été assez unanimement rejetés. Quant aux rassemblements de type nouveau, style les « apéro géants » presque spontanés via Face Book, ou les « Botellon » venus d’Espagne, ils intriguent un peu …

 

Mais quid de la personne et de la personnalité en fête …en fait ?

Constat : par la fête on cherche  la rupture avec le quotidien. Ca ne veut pas dire faire n’importe quoi : pour que « ça marche » chacun sait que chacun doit respecter certains « codes » (on évoque les codes vestimentaires, se faire beau etc. …), la qualité de fête d’ensemble dépend de l’apport de chacun et en retour l’effet général augmente le plaisir

de chacun.

Mais c’est bien : une occasion de sortir de sa condition sociale … voire de sa condition sexuée : les déguisements en autre sexe assez fréquents.

Assez longue discussion sur les masques : les masques matériels qui sont de règle dans certaines fêtes ou carnavals. Ou ceux imaginaires dans le fait de « se lâcher », se donner

à voir autrement, s’exposer différent. A moins que ce soit au contraire … se démasquer ? Énigme du masque et des miroirs, de l’être et du paraitre … à reprendre au café philo !

 

 

-------------------

On a évoqué : Jour de Fête (jacques Tati) 1949 ; Que la fête commence, Bertrand Tavernier 1975 ; Cuisines et Dépendances Agnès Jaoui, JP Bacri 1992 (plutôt une fête gâchée mais

très drôle !!)

 


En novembre : la laïcité (après vote à main levée !)

 

Pierre M. 17/10/2013

 

 

 

 

 

 

[1] Exception faite parfois  de certaines fêtes locales très typées, qui ont une fonction identitaire forte par rassemblement de la communauté locale, villageoise, communale (« être de X… »)…y compris parfois par mise en scène imaginaire d’une opposition soit historique soit légendaire à d’autres communautés à moins que ce soit une résistance à une autorité abusive: on a évoqué la « fête des paillasses » de Cournonterral.

Partager cette page

Repost 0
Published by Marie-Jo - dans CAFE-PHILO

La Philo Les Pieds Dans L'eau ...

  • : Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens
  • : "Ballade philosophique sur les rivages palavasiens". Tout un programme pour découvrir ou redécouvrir la philo, la culture ... Que vous soyez initiés ou non, nous vous proposons : Atelier-Philo Enfants - Atelier-Philo Adultes - Café-Philo - Entretiens sur la littérature - Café-littéraire - Conférences - Concours "L'Encre & la Plume entre Ciel & Mer" (nouvelles, poésies & contes) - Du théâtre avec la troupe des Cent Talents. Nous évoluons dans différents domaines culturels et notre concept n'est pas figé !
  • Contact

Le billet de la présidente ...

 

 

L'association "Ballade Philosophique sur les Rivages Palavasiens" a été créée en date du 12 mai 2008.

 

Pourquoi "ballade" avec deux "ll" ?

Choix délibéré. Associer la philosophie et la littérature, apogée de l'outrecuidance pour certains me direz-vous, cependant les interrogations , les réflexions sur l'être et sur le monde, ces questionnements cruciaux qui peuvent parfois nous effrayer, pourquoi ne pas les aborder sur une note plus légère et le choix du terme "ballade" peut rendre plus accessible cette discipline.    

 

Découverte ludique de la philosophie sous forme de cours et de débats pour adultes consentants.

 

Pourquoi la philosophie ? Nostalgie d'une année de terminale, curiosité de l'esprit, besoin de comprendre et d'analyser le monde dans lequel nous évoluons, puisque la philosophie traverse toutes les époques, avec parfois, plus ou moins de difficultés.

Egalement le souhait de rendre cette discipline accessible au commun des mortels.

 

Développer notre écoute, réfléchir, être capable d'exprimer nos pensées, nos convictions, prendre en compte les opinions d'autrui, c'est aussi l'apprentissage de la philosophie. D'autant que les thèmes abordés concernent tout le monde.

 

La cotisation annuelle est fixée à 20 € et 30 € pour les couples ou deux enfants de la même famille.

 

Le bureau assume la logistique, le relationnel, la communication et l'évolution du concept.

 

Les différentes disciplines sont assurées par des intervenants.

 

L'association remercie les intervenants qui participent au maintien et à l'évolution du concept, les adhérents et les participants aux différentes manifestations qui permettent à l'association d'exister.

 

Votre contact mail : marijo.alenda@orange.fr 

SAISONS "CAFE-PHILO"

SAISON 2016-2017

- RENTREE EN IMMERSION LENTE ET APNEE DETENDUE AU CAFE-PHILO

- CE CHANGEMENT, CES NOUVEAUTES QUI FONT CRAINDRE POUR L'HUMAIN ... OU PARFOIS ESPERER ?

- LE MOT JUSTE ... Performance littéraire ? Exigence éthique ? Volonté de communiquer ?

- OH, MOI, VOUS SAVEZ, LA FAMILLE ... Avoir une (de la) famille, être une famille, faire famille ... ou pas !

- ATTENDRE - Sous l'empire de l'attente : captivité ou libre espoir ?

- FAUT-IL VOULOIR TOUT EXPLIQUER ?

- LA CONFIANCE

- PARLER / SE TAIRE Tu aurais mieux fait de te taire !

- L'AME : (IDEE) INUSABLE ? 

- LE DESTIN : Le prendre en main ou s'en remettre à lui ... s'il existe ?

 

SAISON 2015-2016

- QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE ... PHILOSOPHER SUR LES SAISONS

- ENERGIE PERSONNELLE : à la recherche de la source merveilleuse ?

- L'AMBITION, une passion ... Démocratique ou Aristocratique ? 

- PEUR ET PEURS

- LE VIVRE-ENSEMBLE dans la société des individus 

- DONNE ! Que fait-on en donnant ... ou pas ?

- LES BEAUX JOURS ... Les regretter ? Les attendre ? Les rêver ? Les faire advenir ou revenir ? 

- LE NATUREL

- L'INTUITION

- CONVERSATION SUR L'ART ET LES ARTS

 

SAISON 2014-2015

- HABITER

- DE L'ANIMAL EN NOUS ET PARMI NOUS

- T'AS PERDU TA LANGUE ? Langage & communication

- PHILOSOPHIE DU PERE NOEL

- CE QUI NOUS ATTENTE, PERSONNELLEMENT ET COLLECTIVEMENT

- DU MENSONGE entre fait banal et fait de scandale

- QUOI DE NEUF SUR LE BONHEUR ?

- LA RANCUNE ... LE PARDON 

- TU PARLES !! Ne parle-t-on que pour communiquer ou exprimer des pensées ?

- LACHER PRISE : périlleux ou salvateur ?

 

SAISON 2013–2014

- DIVERTISSEZ-VOUS, réalités et significations du « faire la fête » aujourd’hui

- COMMENT PEUT-ON (NE PAS) ETRE LAIQUE ?

- L'AMITIE, au cœur et ... au risque de l'engagement humain

- DOUTE ET CERTITUDE

- LA PART DU "JUSTE"

- LE TEMPS

- S'INDIGNER ?

- LE RIRE

- FEMME et HOMME - FEMININ/MASCULIN

 

SAISON 2012–2013

- PRIVE-PUBLIC, comment ça structure nos univers ?

- LA SOLITUDE, LEURS SOLITUDES, NOS SOLITUDES

- QUELLE ACTUALITE POUR LE "LIBRE-ARBITRE" ?

- LE GAI SAVOIR & LES PHILOSOPHES DE LA JOIE DE VIVRE

- LE CORPS, pensée et usages hier, aujourd'hui, demain

- Et si - par hasard - LE DESTIN N'EXISTAIT PAS ... faudrait-il l'inventer ?

- L'AMOUR : sa vie, ses œuvres, sa romance, ses territoires et ses parts de marché

- EN CONSCIENCE ?

- A QUOI TU JOUES ?

- THEATRE VIE PHILOSPHIE

 

SAISON 2011–2012

- LA FIN & LES MOYENS

- LA MEMOIRE EST-ELLE L'AVENIR DE L'HOMME ?

- LA TRANSMISSION

- LE PATRIOTISME A-T-IL TOUJOURS UN SENS AUJOURD'HUI ?

- LE PROGRES EST-IL INELUCTABLE ?

- L'ETRANGETE DE L'ETRANGER

- Mais que cache le mouvement "ANONYMOUS" ?

- TOUT VA TROP VITE ? Vitesse et accélération dans nos existences contemporaines

- VERITE & UTOPIE

 

SAISON 2010–2011

- MORALE & ETHIQUE

- LE BONHEUR

- LA LIBERTE

- L'HONNEUR

- UNIVERSALITE & DIFFERENCE

- LE PRINCIPE DE PRECAUTION

- LE BEAU

- PEUT-ON VIVRE SANS VALEURS ?

 

SAISON 2009–2010

- QU'EST-CE-QUE PHILOSOPHER ?

- LA LIBERTE

- RAPPORT ENTRE LA PHILOSOPHIE & LA PSYCHANALYSE

- IDEAL & ILLUSION

- ETRE SOI A TOUS PRIX

- DE QUI, DE QUOI, SUIS-JE RESPONSABLE ?

- LE COUPLE

A Lire ...

CAFE-LITTERAIRE & CONFERENCES

CAFE-LITTERAIRE

 

SAISON 2015-2016

Café-littéraire avec :

Monsieur Gérald DUCHEMIN

En date du vendredi 04 septembre 2015

La maison d'édition "Le Chat Rouge"

 

CONFERENCES

 

SAISON 2016-2017

Conférence de :

Monsieur Maurice VIDAL

En date du mercredi 01 mars 2017

"Toute prise de conscience est-elle libératrice ?"

 

SAISON 2015-2016

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 06 novembre 2015

"Le rêve"

 

Conférence de :

Madame Elise LANCIEN-ISNARD

En date du vendredi 08 avril 2016

"Ecrire oui ... mais comment ! L'accompagnement littéraire ... Une solution !" 

 

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du mercredi 18 mai 2016

"La science des ruses et l'art de la ruse"

 

SAISON 2014-2015

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 12 décembre 2014

"Le rêve"

 

Conférence de :

Monsieur Samuel COHEN-SALMON

En date du vendredi 20 mars 2015

"Le rêve"

 

SAISON 2013-2014

Conférence de :

Madame Mireille ZARB-LOMBARD

En date du mardi 17 juin 2014

"Une incroyable quantité de temples à la beauté indicible sur le sol de l'Inde"

 

SAISON 2012-2013

Conférence de :

Monsieur Pierre FERRARA

En date du vendredi 14 juin 2013

"Ulysse et l'éternelle errance"

 

SAISON 2011-2012

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du vendredi 25 mai 2012

"Le tarentisme méditerranéen"

 

SAISON 2010-2011

Conférence de :

Monsieur Michel THERON

En date du vendredi 19 novembre 2010

"Un regard laïque sur la religion"

 

SAISON 2009-2010

Conférence de :

Monsieur Jean-Marie GUIRAUD-CALADOU

En date du samedi 23 janvier 2010

"La musique est-elle un langage ?"

 

Conférence de :

Monsieur Richard AMALRIC

En date du vendredi 05 mars 2010

"Les cinq sens"

 

 

LA PHILO ... Alain GUYARD

SAISON 2010-2011

PHILO-COMPTOIR

animée par Monsieur Alain GUYARD 

En date du vendredi 04 février 2011

"Décapitez tous les philosophes !"

 

BATEAU-PHILO

animé par Monsieur Alain GUYARD

En date du lundi 08 août 2011

"Platon, philosophe de haute-mer, la dérive de la pensée et l'archipel des certitudes" 

 

CAFE-PHILO "PISTE & TRACE"

Chaque "Café-Philo" fait l'objet d'une :

 

- PISTE

(diffusée avant chaque café-philo afin de se préparer à débattre du thème choisi)

 

- TRACE

(diffusée aprés chaque café-philo, un résumé des pensées et réflexions du thème choisi)

 

A découvrir dans le pavé bleu de droite, rubrique "A Lire ..."

Ballade Philosophique Sur Les Rivages Palavasiens